20 avril 2010

Trop beau...

Juste pour faire mentir Nane, sûrement !...

Un dossier imprévu mais urgent qui tombe sur mon bureau à 11h45, juste à temps pour choper le Grand Patron avant qu'il ne s'absente pour trois jours de réunion en province. Une intervention à coordonner, malgré un rendez-vous à plusieurs kilomètres de là à ne pas rater à 12h30. Un départ en retard, un esprit préoccupé, une autoroute en accordéon, des voies de desserte locale à l'identique, et à quelques centaines de mètres de l'arrivée, le pépin. Je suis en tort, indiscutablement. D'ailleurs, je ne discute pas.
Un coup de téléphone pour prévenir de mon retard, un constat amiable avec un monsieur très aimable qui me devra un joli torticolis demain, pour son anniversaire (le coup du lapin, ça ne pardonne pas - vive les chocs arrières !), l'inquiétude à l'idée de la réaction de l'Amoureux (propriétaire de la voiture et titulaire du contrat d'assurance...). La vie continue, il ne s'agit que de plastique, même pas de tôle. Et du cou du monsieur, tout de même. J'espère sincèrement qu'il ne souffrira pas trop.

Deux heures plus tard, retour en Enfer. Mon dossier est triste, le monsieur à propos de qui un voisin s'inquiétait gisait sans vie sur le sol de sa maison. Les tracasseries administratives commencent, les chamailleries dignes d'une cour de récréation de maternelle aussi. C'est la première fois que je suis confrontée à la situation, les mesquineries des uns et des autres me laissent confuses, sûrement moins efficace que je n'aurais pu (dû ?) être. Tant pis, j'ai fait de mon mieux. Je couvre au mieux l'agent que j'ai fait réquisitionner et que son responsable hiérarchique veut sanctionner pour défaut d'information, je rappelle aussi diplomatiquement que possible pour qui nous travaillons tous (les administrés) et qui coordonne notre action à tous (le Grand Patron). J'en suis encore à la diplomatie ; le jour où je taperai juste du poing sur la table en les priant vertement d'arrêter leurs c.nneries, je pense que j'aurais accompli un grand pas en termes de progrès personnel - et professionnel...

18h20, j'envoie un dernier mail au Grand Patron pour le tenir informé de la situation. Le médecin est passé, a conclu à un décès de cause naturelle. Vraisemblablement il y a une semaine au moins. Le courrier n'a pas été ouvert depuis le 9...
La pensée de la mort solitaire de ce vieux monsieur de presque 90 ans me peine. La maison est propre, un peu poussiéreuse mais bien tenue. Les comptes bancaires trouvés par les pompiers affichent un solde clairement positif. Il manquait juste d'une famille, d'amis...
Dix minutes plus tard, je suis chez l'assistante maternelle, où je récupère un bébé fatigué, au nez pris. Coup de froid de ces premiers beaux jours, suite de des deux dernières canines qui ne se décident pas à percer ? Mon mobile sonne, c'est le Grand Patron, qui, en entendant les gémissements de fatigue de l'Acrobate, écourte et me dit juste à demain. La collaboratrice de cabinet a cédé la place à la maman, il ne veut pas déranger. Et c'est pour ce genre de détails que j'aime travailler pour lui...

L'Acrobate est couché. J'entends des ados jouer au basket dehors. Je me prends le contre-coup de la journée, et j'ai envie de pleurer.

Posté par MamzelleHerisson à 20:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Trop beau...

  • J'aime ce que tu écris ces temps-ci.
    Quelle sérénité tu as prise, tout de même, en quelques mois devenus années, c'est beau.
    Moi cela me plaît que tu puisse pleurer ce soir, pour décharger ta fatigue respectée, et pour ce monsieur... qui ne sera pas mort si seul que cela, puisque tu penses à lui.
    Bonne nuit de repos à toi.

    Posté par plume, 20 avril 2010 à 23:15 | | Répondre
  • Les pleurs sont souvent salutaires...

    Posté par lelutinperlimpin, 21 avril 2010 à 08:10 | | Répondre
  • As-tu mis un collier d'ambre à ton Acrobate ?

    Posté par Névrosia, 21 avril 2010 à 18:13 | | Répondre
  • Pleurer est une façon de "vider " le trop plein d'émotion ... je le fais souvent ... ne t'en prive pas !

    Posté par MeszL, 26 avril 2010 à 15:31 | | Répondre
Nouveau commentaire